Hébergement en Groupe (photos 12-14)

L'enrichissisement animé procure des compagnons compatibles permettant l'expression de comportements sociaux positifs.



 

 

Photos 12 & 13: L'hébergement en groupe serait un enrichissement social idéal (photo 12), mais il peut présenter de sérieux problèmes. Des conflits aggressifs ouverts sont assez communs dans les groupes hébergés en laboratoire (photo 13).
En ce qui concerne les macaques rhésus, Macaca mulatta, Rolland [1991] fait l'observation suivante: "Les problèmes physiques les plus habituels que je traite en tant que vétérinaire sont les traumatismes des macaques vivant en groupe. Ils ont même lieu lorsque aucun changement n'a été fait dans un groupe compatible [e.g. Reinhardt et al., 1867a; Judge et al., 1994]. L'incidence de blessures traumatiques s'accroît lorsque de nouveaux groupes sont formés [e.g. Bernstein & Gordon, 1977; Line et al., 1990a; Reinhardt, 1991a; Clarke & Blanchard, 1994; Westergaard et al., 1999] ou bien lorsque les animaux doivent être mis à l'écart et reintroduits dans un groupe [e.g. Southwick, 1967; Bernstein et al., 1974] pour des raisons médicales, ce qui est inévitable. Les traumatismes comprennent les abrasions superficielles tout comme les blessures et lacérations multiples, aboutissant quelquefois à des pertes de sang et chocs très dangereux…. Pendant une période de 8 mois, "57 blessures nécessitèrent la mise à l'écart du groupe et traitement en clinique dans notre colonie d'élevage controllé consistant de 120 femelles hébergées en communauté." [Rolland, 1991] La mortalité causée par les bagarres peut aboutir à un taux de 10 décès ou plus par 100 membres du groupe par an [Kaplan et al., 1980; Kessler et al., 1985].

 

 

 

Photo 14: Les macaques rhésus sont-ils si aggressifs?

Probablement pas, car l'espèce vit en groupe dans la nature [Southwick et al., 1965; Lindberg, 1971]. C'est nous qui créons le problème, en forçant les animaux à vivre dans un environnement confiné, inadéquatement structuré, ce qui va obligatoirement entraîner des conflits. En outre, le personnel n'a souvent pas assez de temps et d'autorité administrative pour garantir une stabilité optimale du groupe, ni la compétence éthologique nécessaire pour la bonne gestion d'animaux vivant en groupe.

 

  Paires Adult/Enfant (photos 15-26)

  Table des Matières